POG : histoire d’un jeu culte qui a marqué une génération

0
264

Le pog encore appelé flippo a connu une popularité incroyable à a fin des années 1990. Il s’agit d’une rondelle en carton de petite taille sur laquelle une illustration est présentée. Ces petits accessoires étaient collectionnés par les enfants pour jouer. Le pog est issu des bouchons des bouteilles POG, une marque de boisson hawaïenne. Il a inspiré les jeux de cartes de collection tels qu’on les connait aujourd’hui. Retour sur ce fait marquant de l’histoire.

Le lancement de la tendance des jeux pog

C’est en 1997 que la World POG Federation (WPF) lance la commercialisation des pièces en carton ou en plastique appelés pog. Ces jeux deviennent rapidement très populaire auprès de la population jeune, notamment les enfants qui s’en servent pour s’amuser. Mais avant cela, la marque Smith désormais Lays avait déjà mis sur le marché des pogs en plastique appelés flippo illustrés avec des images des Looney Tunes.

Grâce à la popularité de cette tendance, plusieurs sociétés se lancent dans la fabrication des pogs. On pouvait alors voir que c’était majoritairement les marques de friandises ou de chips qui dominaient ce marché. Différentes versions ont vu le jour. On pouvait ainsi trouver des variantes disposant d’une encoche qui servait à lancer le jouet. D‘autres servaient à faire des figures et une autre version était munie d’une languette qui affichait une image quand on tirait dessus. Plus récemment, alors que l’euphorie autour des pogs a baissé, l’entreprise Asmodée a mis sur le marché une nouvelle gamme de pogs pour les plus nostalgiques.

Comment jouer avec les pogs

Le jeu le plus pratiqué avec les pogs se jouait à deux personnes. Les règles étaient simples, chaque joueur devait disposer au moins un pog sur une pile unique. Chacun devait se servir ensuite d’un kini, une sorte de dégommeur, une rondelle en métal ou en plastique plus épais mais possédant la même dimension que le pog pour faire retourner le pog. Si le joueur y parvient, il remporte le pog. L’ordre de jeu était décidé par un tirage au sort.

La popularité des pogs en France

Comme relevé plus haut, World POG Federation est la société qui a popularisé le pog en France. Ils étaient vendus dans les bureaux de tabac sans des packs de 5 à 6 pogs ainsi qu’un kini. Plusieurs fabricants ont sauté sur l’occasion pour proposer des jouets en changeant de nom. Par exemple, Panini fabriquait des Caps (inspiré du jeu à boire Caps). En général, ce sont plus de 300 millions d’exemplaires de pogs vendus en France pendant cette période.

Les pogs ont aussi inspiré la commercialisation de produits issus de séries télévisées destinées à la jeunesse. On a par exemple vu des pogs imprimés avec le thème de Dragon Ball Z, le Roi lion ou encore Pokémon. Il était aussi possible de retrouver des pogs avec l’image des footballers célèbres. D’autres marques offraient des pogs en cadeaux comme des goodies publicitaires après un achat de leurs produits.

Article précédentFB POURRAIT NE PAS LANCER BITCOIN RIVAL CRYPTOCURRENCY LIBRA EN INDE
Article suivantJeux fifa 21 ps4 : tout ce que vous devez savoir

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici